The New Normal : la série qui fait enrager les républicains et les conservateurs américains

Je vous l’avais annoncé hier, dans ma première intro-vidéo, j’ai commencé la série « The New Normal ». Une série diffusée sur le câble américain qui devrait certainement concurrencer Modern Family. Ce programme diffusé depuis peu, sur les ondes américaines, est un succès. La preuve : The New Normal a supplanté les sitcoms comiques de sa catégorie, lors de la soirée des People’s Choice Awards, Go On, Guys with Kids, The Mindy Project et The Neighbors.

Je me suis intéressée aux raisons de ce succès. C’est pourquoi, je me suis mise à  regarder quelques épisodes de cette nouvelle série TV et voici mon avis en toute impartialité.

Avant de commencer, ne changeons pas nos vieilles habitudes, un petit trailer et un synopsis juste en dessous de la vidéo.

 

Synopsis : Goldie, une jeune femme de 24 ans décide d’aider un couple homosexuel a fonder une famille en devenant leur mère porteuse.

The New Normal : mon avis en 6 points

1.        C’est une série avec beaucoup de batailles et de confrontations  d’idéaux (fait de manière enfantine), c’est ce qui la rend marrante et intéressante. On n’a d’un côté :  Nana, une grand-mère républicaine, ultra-conservatrice qui est contre l’homosexualité, l’homoparentalité, l’avortement et le mariage mixte et d’un autre côté : un couple d’homosexuel démocrate. Chacun se défie à longueur de temps pour justifier ses opinions,  tout cela sur fond de dérision.  

            Ces deux camps ont un élément en commun, une chose qui les unit : Goldie. Pour le couple d’homosexuel, elle est la mère porteuse de leur futur bébé. Et pour Nana (la grand-mère), Goldie représente la seule famille qui lui reste (du moins la seule qui la supporte). C’est pourquoi, elle tente désespéremment de la protéger de l’influence de ce couple gay.

2.        Certains personnages sont attendus c’est-à-dire quelque peu stéréotypés. Autant dans la série Modern Family, on nous présente un couple de gay original et loin des clichés tant dans l’apparence que dans la personnalité : Cameron et Mitchell. En revanche, dans The New Normal la personnalité de Bryan est totalement stéréotypée : il est efféminé, susceptible, fashion et maniaque.

mitchell-cameron-et-leur-fille-lilly-dans-modern-family_139835_w460The-New-Normal-NBC-Sofas-Choice-4-550x366

3.        Les personnages de Goldie et de sa grand-mère (Nana) sont particulièrement réussis. Elles sont parentes, mais tellement différentes. Goldie est au début de la saison 1, une jeune rêveuse de 24 ans complètement paumée qui vit chez sa grand-mère. Elle élève seule sa fille. Elle est d’un tempérement  plutôt  tolérant, doux et discrèt, elle a peu confiance en elle et en ses capacités. D’où le fait qu’elle laisse sa grand-mère, une femme raciste, ultra-conservatrice et très guindée, diriger sa vie et celle de sa fille. 

           Le personnage de Nana me fait étrangement penser à celui qu’interprétait Cloris Leachman dans Malcolm in the middle, la grand-mère hystérique et autoritaire de Malcolm.

4.        C’est assez rare, pour le souligner, de voir une série qui soit capable de prendre autant de risques sur le plan social en abordant des thèmes « polémiques » tels que : l’homoparentalité, homosexualité, les mères porteuses, la grossesse adolescente…

5.     Le choix du titre est assez intelligent et judicieux. Il pose une question essentielle et très actuelle : n’est-on finalement pas en train de se diriger vers un nouveau schéma familial qui va devenir, au même titre que la composition familiale classique, la nouvelle normalité ? D’ailleurs, le générique propose une nouvelle version de l’arbre généalogique (regardez sur l’herbe à la fin)

6.        Si mon avis sur la série est mitigé (parce que je suis généralement pas adepte des séries sitcoms), je suis néanmoins fan du générique et de sa musique de fond. C’est une bonne série à regarder de temps en temps mais sans plus.

 

The_New_Normal_Logo

N’hésite pas à souscrire, à partager ou à commenter. A bientôt.

//

Une réflexion sur “The New Normal : la série qui fait enrager les républicains et les conservateurs américains

  1. C’est une série qui joue effectivement sur l’émotionnel en montrant des aspects de la société qui feront enrager n’importe quel conservateur.
    Il est rare de trouver l’inverse : une série purement républicaine. Je n’en connais qu’une : « Washigton Police ». Là on tombe réellement dans l’inverse, s’en est d’ailleurs assez insupportable.
    Si tu as d’autres séries républicaines en tête, ça m’intéresse d’avoir ton avis là dessus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s